flatboy modèle.png

La cybersécurité cognitive pour favoriser les comportements cyber-positifs et faire en sorte que l'humain ne soit plus le vecteur de risques cyber

Nous nous concentrons sur le premier maillon de la chaine de sécurité : l'Humain et la dimension humaine de la cybersécurité. 

8_edited_edited.png

Notre ADN

Une focalisation exclusive sur les aspects techniques de la sécurité, sans prendre en compte les interactions de l'homme avec le système, est aujourd'hui clairement insuffisante en matière de cybersécurité. La gestion holistique très dynamique et complexe des facteurs humains incluant l'expertise du "comment" les individus interagissent avec les outils numériques et du "pourquoi" telles décisions sont prises est notre marque de fabrique. Notre priorité : prendre en compte les nombreux facteurs. Par exemple, il est important de reconnaître l’influence des différences individuelles, des traits de personnalité et des capacités cognitives. Il existe également des biais individuels qui affectent la manière dont les individus perçoivent le risque.