top of page

#CerveauReptilien : Démystifier le mythe et explorer la réalité




Le concept de "cerveau reptilien" a depuis longtemps captivé l'imagination, mais il est temps de mettre les choses au clair !


Le "cerveau reptilien" est censé être à l'origine de nos instincts primaires et de nos pulsions les plus violentes. Il est souvent évoqué dans le marketing ou par des pseudo-thérapeutes, mais repose sur la théorie du "cerveau triunique" de Paul MacLean, aujourd'hui obsolète.


Selon cette théorie, notre cerveau se compose de trois "couches" distinctes, évoluant à différentes époques.


Toutefois, la science moderne contredit cette idée et met en lumière une interconnexion complexe entre les différentes parties du cerveau.


Bien que la théorie ait été discréditée, elle a laissé une empreinte profonde sur la pensée populaire et a même été acceptée par certains secteurs médicaux jusqu'aux années 1980.


Démystifier le mythe :


Les lacunes de la théorie du cerveau triunique sont évidentes : l'évolution du cerveau ne suit pas un schéma linéaire et ne se compose pas de couches distinctes. Il est essentiel de comprendre que notre cerveau est un organe complexe et interconnecté, où différentes structures travaillent ensemble pour assurer diverses fonctions.


La réalité :


Au lieu d'un cerveau triunique, les scientifiques s'accordent aujourd'hui à dire que notre cerveau est un organe unique, composé de différentes structures interconnectées. Ces structures sont responsables de diverses fonctions, allant des réactions instinctives aux processus cognitifs supérieurs. Aujourd'hui, nous découvrons encore de nouveaux pouvoirs aux cellules gliales !


Les nouvelles voies de recherche :


La remise en question a ouvert de nouvelles voies de recherche en neurosciences. Ces recherches sont essentielles pour comprendre nos fonctionnements cérébraux ! Les #neurosciences continuent de progresser, et notre compréhension de cet organe fascinant ne cesse de s'affiner.


Il est temps de laisser derrière nous le mythe du "cerveau reptilien" et d'embrasser la complexité de notre cerveau. En démystifiant les idées reçues, nous ouvrons la voie à de nouvelles découvertes et à une meilleure compréhension de nous-mêmes.

Comments


bottom of page